Afghanistan : l'année 2015 a été la plus meurtrière pour les civils

Afghanistan : l'année 2015 a été la plus meurtrière pour les civils
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le décompte annuel de l'ONU dresse un constat très sombre du nombre des victimes collatérales en Afghanistan

PUBLICITÉ

C’est l’année la plus meurtrière pour les civils en Afghanistan… Il y a eu, selon le décompte des Nations Unies, 3.500 morts de civils en 2015, et 7.500 blessés dans les combats et les attentats dans ce pays où les forces de sécurité sont aux prises depuis 2009 avec l’nsurrection talibane.

Les précisions de Danielle Bell, directrice du programme des Nations Unies pour les Droits de l’Homme en Afghanistan :
“Les opérations au sol ont tué et blessé le plus de civils, suivies par les engins explosifs artisanaux, et les attaques suicide. Ces techniques, en plus des assassinats ciblés, ont compté pour un total de 90% des victimes civiles”.

La hausse récente de nombre de victimes civiles – +4% de 2014 à 2015 – correspond malheureusement au départ des troupes de combat de l’Otan d’Afghanistan. Autre statistique très dure : une victime du conflit sur quatre a été un enfant en 2015.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Autriche : trois touristes sont morts dans une avalanche

Turquie : un incendie dans une boîte de nuit à Istanbul à fait au moins 29 morts

Le vice-président de Lukoil retrouvé mort