Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

ZTE soupçonné d'avoir violé l'embargo américain sur l'Iran

ZTE soupçonné d'avoir violé l'embargo américain sur l'Iran
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les autorités américaines soupçonnent ZTE, le deuxième équipementier en télécommunications chinois d’avoir violé l’embargo américain sur l’Iran. Il aurait organisé l’exportation, peut-être via des sociétés-écrans, de matériels et logiciels américains à son homologue iranien TCI.

Il devrait prochainement faire l’objet de sanctions du Département du commerce américain. Ces restrictions rendraient plus difficile l’achat par ZTE de produits et de composants de fabrication américaine. L’action du groupe chinois, dont les exportations représentent un quart des ventes, était suspendue ce lundi matin à la bourse de Shanghaï.