Allemagne: percée attendue de l'AfD, parti anti-immigration, pour les régionales

Allemagne: percée attendue de l'AfD, parti anti-immigration, pour les régionales
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Parti nationaliste et anti-immigrés, l’AfD, l’Alternative pour l’Allemagne, devrait faire une percée ce dimanche lors d‘élections régionales. Trois

PUBLICITÉ

Parti nationaliste et anti-immigrés, l’AfD, l’Alternative pour l’Allemagne, devrait faire une percée ce dimanche lors d‘élections régionales. Trois Länder sont concernés mais le scrutin a valeur de test national pour la chancelière Angela Merkel et sa politique migratoire.

“Nous critiquons le flux de migrants massif et incontrôlé”, explique Sylvia Gross, candidate de l’AfD en Rhénanie-Palatinat. “Ce ne peut pas être une bonne chose”, dit-elle, “mais ça ne veut pas dire que nous sommes hostiles aux étrangers”.

“Je ne voterai pas pour l’AfD, parce qu’ils sont racistes, qu’ils n’aiment pas les étrangers”, explique pourtant cette électrice, “et parce qu’ils sapent le travail d’Angela Merkel. Je ne suis pas fan de son parti, la CDU, mais je soutiens ce qu’elle fait”.

“A mon avis, beaucoup pensent la même chose, à savoir que l’AfD ne peut pas changer grand chose. Je ne suis pas convaincue à 100% mais on doit prendre une nouvelle direction”, estime cette autre.

Crée il y a seulement trois ans, l’AfD pourrait rafler jusqu‘à 18% des voix dimanche dans l’Etat de Saxe-Anhalt, selon les sondages. En Rhénanie-Palatinat et dans le Bade-Wurtemberg, il est crédité de 9 à 11%. L’afflux de réfugiés dans le pays a largement monopolisé la campagne électorale.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Allemagne: élections régionales test cruciales pour Merkel

Un membre de l'AfD accusé d'avoir été payé par la Russie

"L'intégration européenne doit se poursuivre", selon le vice-chancelier allemand Robert Habeck