EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

1er mai : nouveaux débordements dans les rues de Paris

1er mai : nouveaux débordements dans les rues de Paris
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La journée de mobilisation du 1er mai contre le projet de loi travail s’est terminée comme elle avait commencée : par des violences et des

PUBLICITÉ

La journée de mobilisation du 1er mai contre le projet de loi travail s’est terminée comme elle avait commencée : par des violences et des dégradations dans les rues de Paris.
En marge du défilé entre Bastille et Nation, les policiers ont dû intervenir face à des dizaines de jeunes casseurs qui s’en sont pris au mobilier urbain tout en lançant des projectiles sur les forces de l’ordre.
Au total 10 interpellations ont été enrigistrées. Mais par crainte de nouveaux incidents, la police a exigé en soirée l’annulation du rassemblement Nuit Debout, place de La République.

C'est déjà bien chaud cette tête de “cortège” du #1ermai à Paris https://t.co/DdRjlGwfCl

— François Geffrier (@FrancoisGeff) 1 mai 2016

Hormis ces incidents, entre 16 000 personnes (selon la police) et 70 000 (selon la CGT) ont manifesté. Beaucoup appelaient au retrait de la loi travail.

Comparé aux manifestations contre la loi travail de ces derniers jours, la participation reste cependant en baisse alors que mardi les députés doivent commencer à examiner le projet de loi décrié.

«Il manque près de 40 voix pour voter la loi Travail», reconnaît le rapporteur https://t.co/zmxwLOaOBbpic.twitter.com/ANJTK7gFIF

— Le Parisien (@le_Parisien) 1 mai 2016

Les syndicats réformistes (CFDT, CFTC et Unsa et la FAGE pour les étudiants) de leur côté ont annoncé vouloir encore rééquilibrer le texte avant son adoption.

Avec AFP et Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

De la lutte à la Fête, petites et grande histoire du 1er mai

Le défilé du 1er mai dégénère à Seattle

Promesse tenue : la maire de Paris s'est baignée dans la Seine ce mercredi matin