La Belgique envoie l'armée dans ses prisons en grève

La Belgique envoie l'armée dans ses prisons en grève
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement belge a décidé d’envoyer l’armée dans trois des 17 prisons où les gardiens sont en grève. Ces centrales sont paralysées depuis plus

PUBLICITÉ

Le gouvernement belge a décidé d’envoyer l’armée dans trois des 17 prisons où les gardiens sont en grève. Ces centrales sont paralysées depuis plus de deux semaines. Objectif : désamorcer les tensions à l’intérieur de ces prisons où les conditions sont encore plus vétustes qu‘à l’habitude. Une décision qui fait polémique.

“ Ce qui pose problème, estime le colonel Jean-Louis Crucifix, de la province de Liège, c’est que la défense intervient dans un problème social et se substitue en quelque sorte au dialogue social.”

“Ce n’est pas son rôle ?” interroge un journaliste.

“A priori, non.” répond-t-il.

A la prison de Forest, dans la région de Bruxelles, des bagarres ont éclaté ces derniers jours entre détenus excédés par les privations de sorties et de visites et du mobilier a été cassé.

Le Premier ministre Charles Michel ne s’est toujours pas exprimé sur cette crise.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des Russes rendent hommage à Navalny malgré la répression

L'Italie indigné par les images d'une ressortissante enchainée lors de son procès en Hongrie

La Cour suprême russe rejette les plaintes d'Alexeï Navalny