Ils quittent l'Australie en bateau. Direction : le djihad en Syrie.

Ils quittent l'Australie en bateau. Direction : le djihad en Syrie.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C’est à bord d’une petite embarcation que cinq hommes ont tenté de quitter l’Australie mercredi. Ils auraient tenté de rejoindre la Syrie pour y

PUBLICITÉ

C’est à bord d’une petite embarcation que cinq hommes ont tenté de quitter l’Australie mercredi. Ils auraient tenté de rejoindre la Syrie pour y combattre dans les rangs de l’organisation État islamique.

La police australienne les a arrêté alors qu’ils venaient de remorquer leur bateau sur les 3 000 kilomètres qui séparent Melbourne du port de Cairns, dans le nord-est du pays.

De là, ils auraient voulu mettre leur embarcation à l’eau et naviguer vers l’Indonésie puis les Philippines avant de rejoindre le Moyen-Orient.

“Il s’agit d’une action grave initiée par cinq hommes qui étaient sous surveillance et dont nous avions annulé les passeports”, a expliqué Shane Patton de la police de l‘État de Victoria. “Ils ont essayé de quitter l’Australie en bateau et nous enquêtons sur leur possible intention de se rendre en Syrie pour y combattre”.

D’après le gouvernement australien, environ cent individus ont déjà quitté l’Australie pour la Syrie afin de rejoindre les rangs de l’organisation État islamique. Mais il n’est pas commun que les candidats au djihad utilisent les voies maritimes pour quitter le territoire.

Dans le sens opposé, ce sont plutôt des migrants et des demandeurs d’asile qui tentent régulièrement de rejoindre le territoire australien par bateau. La politique migratoire australienne est d’ailleurs fortement critiquée par l’opinion publique car le gouvernement a créé des centres de rétention dans des états voisins d’Océanie, tels que la Papouasie Nouvelle-Guinée, où des centaines d’individus sont séquestrés, hors de tout cadre juridique.

#Migrants dreaming of Australia illegally detained on a small Pacific island: https://t.co/EhLSNH4m49#LetThemStaypic.twitter.com/lz8mW2OVnk

— 99 (@99media_en) 15 février 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un homme suspecté d'être membre actif du groupe Etat islamique arrêté en Italie

Serbie : deux personnes arrêtées pour le meurtre d'une enfant disparue

Russie : trois personnes arrêtées lors d'une opération antiterroriste au Daghestan