EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les pays nord-américains officialisent un accord sur le climat

Les pays nord-américains officialisent un accord sur le climat
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les leaders nord-américains affichent leur unité en concluant un accord sur le climat lors d’un sommet au Canada.

PUBLICITÉ

Les leaders nord-américains affichent leur unité en concluant un accord sur le climat lors d’un sommet au Canada.

Les trois pays s’engagent à produire 50 % de leur électricité à partir de ressources renouvelables d’ici 2025, notamment en ayant recours à l‘énergie nucléaire.

À l’heure actuelle, leur taux d‘électricité produite à partir d‘énergie propre se situe à 37 %.

Ottawa, Washington et Mexico s’engagent aussi à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

“Ce partenariat verra nos pays côte à côte pour travailler afin d’atteindre l’objectif commun d’une Amérique du Nord compétitive, qui encourage une croissance propre, et qui protège l’environnement que nous partageons, maintenant et pour les générations à venir”, a annoncé Justin Trudeau.

Barack Obama a prononcé un discours à la Chambre des communes. Cela faisait d’ailleurs plus de 20 ans qu’un président américain n’avait pas été entendu au Parlement canadien. Il a bien sûr évoqué le Brexit et ses conséquences.

“Les conséquences directes du Brexit peuvent être gérées avec discernement, mais on ne peut pas faire abstraction des inégalités, de la mise à l‘écart et de la fracture sociale à long terme. La manière dont nous répondons aux forces de la mondialisation et du changement technologique déterminera la longévité de l’ordre international qui assure la sécurité et la prospérité pour les générations futures”, a-t-il déclaré.

Ceux que la presse canadienne surnomme les “trois amigos” ont aussi fait front commun contre le protectionnisme prôné notamment par Donald Trump, soulignant que ce serait une erreur pour le continent de se fermer à une économie mondiale intégrée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Etats-Unis et l'UE affichent leur unité face aux multiples crises

No Comment : des pluies torrentielles s'abattent sur la plus grande ville du Canada

Les Cubains se pressent à La Havane pour monter à bord d'un navire de guerre russe