EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Ventes illégale de billets aux JO : arrêté, un responsable du mouvement olympique démissionne

Ventes illégale de billets aux JO : arrêté, un responsable du mouvement olympique démissionne
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Irlandais Patrick Hickey, un haut responsable du Comité international olympique a démissionné ce mercredi de toutes ses fonctions dans le mouvement olympique.

PUBLICITÉ

L’Irlandais Patrick Hickey, un haut responsable du Comité international olympique a démissionné ce mercredi de toutes ses fonctions dans le mouvement olympique. Résultat de son arrestation au petit matin dans son hôtel situé à l’ouest de Rio, non loin du village olympique.

Malade au moment de son interpellation, il a dans un premier temps été conduit à l’hôpital par précaution.

Il est accusé d’appartenir à un réseau de vente illégale de billets pour les Jeux de Rio.

Il quitte donc temporairement ses différentes fonctions : membre du CIO, présidence des Comités olympiques européens et présidence du comité olympique irlandais.

“Ce que je dirai à ce stade est qu‘évidemment, nous recherchons la transparence. Il y a maintenant une enquête policière, donc attendons avant d’en dire plus” a déclaré Mark Adams, directeur de la communication du CIO lors d’une conférence de presse.

Le 5 août, jour de l’ouverture des JO, la police avait déjà annoncé l’arrestation d’un autre Irlandais et de dix Brésiliens.

Lundi, on apprenait que quatre autres mandats d’arrêt avaient été lancés. Tous sont accusés d’avoir vendu des billets à un prix très élevé, jusqu‘à 7000 € pour la cérémonie d’ouverture.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mobilisation au Brésil contre un projet de loi qui durcit les règles de l'avortement

Purges dans l'armée russe continuent, le chef d'état-major adjoint détenu

No Comment : au moins 100 morts et 128 disparus dans les inondations au Brésil