EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Ouverture du procès de Dilma Rousseff, l'avis d'un universitaire

Ouverture du procès de Dilma Rousseff, l'avis d'un universitaire
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le procès en destitution de Dilma Rousseff s’est ouvert jeudi.

PUBLICITÉ

Le procès en destitution de Dilma Rousseff s’est ouvert jeudi. Les sénateurs doivent décider si elle est responsable ou non de maquillage de comptes publics. Mardi ou mercredi, ils procèderont au vote, une majorité des 2/3 est requise. David Fleischer est professeur de Sciences Politiques à l’université de Brasilia, il nous livre son point de vue. “Je pense qu’elle a zéro chance de revenir. Il y a déjà eu trois votes au sénat, et à chaque fois plus des 2/3 était contre elle. On attend qu’elle ait plus de 60 votes contre elle. Pour la destitution c’est ce qui est requis: 54 votes et rien ne laisse penser que des sénateurs changeront d’avis”.
“Le PT, en tant que parti n’est pas détruit mais est très abimé et nombreux sont ceux qui pensent qu’il va largement s’incliner lors des municipales d’octobre. Il risque de beaucoup souffrir dans les années à venir. On ne sait pas trop ce qui va lui arriver. Pour l‘élection présidentielle de 2018, ils n’ont pas d’autre candidat que Lula”.

En cas de destitution de Dilma Rousseff, ce sera l’actuel Président par intérim, Michel Temer, qui prendra le pouvoir jusqu’en 2018 et mettra ainsi fin à 13 ans de gouvernement du Parti des travailleurs

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid

Des milliers de partisans de l'ancien président Bolsonaro réunis à Sao Paulo

le Brésil a lancé une vaste campagne de vaccination contre la dengue