Ligue des champions : le PSG se fait peur, le Bayern se fait battre

Ligue des champions : le PSG se fait peur, le Bayern se fait battre
Par Vincent Ménard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Arsenal prend le dessus sur le FC Bâle lors de la deuxième journée de la Ligue des champions.

PUBLICITÉ

Arsenal prend le dessus sur le FC Bâle lors de la deuxième journée de la Ligue des champions.

A Londres, les hommes d’Arsène Wenger s’imposent 2 à 0 grâce à un doublé de Theo Walcott dans la première demi-heure.

Les Gunners partagent les commandes du groupe A avec le Paris Saint-Germain qui se fait peur en Bulgarie en concédant l’ouverture du score contre Ludogorets avant de renverser la situation avec un but de Blaise Matuidi et deux d’Edinson Cavani.

Victoire 3-1 face à Ludogorets! Le PSG_inside</a> occupe la première place ex æquo avec Arsenal dans le groupe A de la Ligue des Champions <a href="https://t.co/k2NkrNikzw">pic.twitter.com/k2NkrNikzw</a></p>&mdash; PSG Officiel (PSG_inside) 28 septembre 2016

Le Napoli domine Benfica 4 à 2 en menant déjà 4-0 à l’heure de jeu après un doublé de Dries Mertens, un but de Marek Hamsik et un penalty d’Arkadius Milik.

Les vice-champions d’Italie et actuels deuxièmes de la série A sont bien installés en tête du groupe B avec désormais quatre points d’avance sur Besiktas, tenu en échec un partout par le Dynamo Kiev.

È la prima volta che gli azzurri vincono in ChampionsLeague</a> segnando più di 3️⃣ gol.<a href="https://twitter.com/hashtag/NapoliBenfica?src=hash">#NapoliBenfica</a> 4-2</p>&mdash; Official SSC Napoli (sscnapoli) 28 septembre 2016

Bonne opération pour le Barça qui l’emporte deux buts à un en Allemagne, sur la pelouse du Borussia Moenchengladbach.

Si le premier buteur se nomme Thorgan Hazard, le petit frère d’Eden Hazard, les Catalans renversent la situation en deuxième mi-temps avec des réalisations d’Arda Turan et de Gérard Piqué.

Match complètement fou entre le Celtic Glasgow et Manchester City qui se quittent sur un score de trois partout alors que les Ecossais ont été trois fois devant au tableau d’affichage !

FT | Celtic 3-3 City

What a game! Great character from #mcfc to come back three times. A ChampionsLeague</a> classic. <a href="https://t.co/6fmYo8C2LQ">pic.twitter.com/6fmYo8C2LQ</a></p>&mdash; Manchester City (ManCity) 28 septembre 2016

Finaliste de la compétition en 2014 et en 2016, l’Atlético Madrid frappe un grand coup en venant à bout du Bayern Munich 1 à 0.

L’ancien monégasque Yannick Ferreira-Carrasco marque le seul but de la partie en faveur des Colchoneros qui auraient pu doubler la mise si Antoine Griezmann n’avait pas expédié son penalty sur la barre de Manuel Neuer.

Deux partout dans l’autre duel du groupe D entre le FC Rostov et le PSV Eindhoven.

90' | 1-0 | ⏱Victoire!!!! Les trois points restent au Calderón! Quel travail de l'équipe! #AúpaAtleti#AtletiFCB#UCLpic.twitter.com/edZ13kc1GL

— Atlético de Madrid (@AtletiFR) 28 septembre 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Judo : Riner sacré pour la huitième fois à Paris, Romane Dicko également en or

Clarisse Agbégnénou décroche sa septième victoire au Grand Chelem de Paris

Judo : avec trois médailles d'or à son actif, la France a brillé au Grand Slam de Paris