Dernier hommage à Shimon Peres

Dernier hommage à Shimon Peres
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les obsèques de l’ancien Premier ministre israélien Shimon Peres ont été célébrées ce vendredi à Jérusalem, en présence de plusieurs dizaines de chefs d’Etats venus du monde…

PUBLICITÉ

Les obsèques de l’ancien Premier ministre israélien Shimon Peres ont été célébrées ce vendredi à Jérusalem, en présence de plusieurs dizaines de chefs d’Etats venus du monde entier. Quatre-vingt dix délégations étrangères ont fait le déplacement, pour venir saluer la mémoire de ce défenseur du dialogue israélo-palestinien, décédé ce mercredi à l‘âge de 93 ans. Un homme dont le parcours se confond avec l’histoire de son pays. Ministre de la Défense, des Affaires étrangères, Premier ministre, puis Président, il a occupé les plus hautes fonctions au sommet de l’Etat.

“Shimon défendait l’idée selon laquelle la paix était la véritable sécurité”, a déclaré le Premier Ministre israélien Benyamin Nétanyahou. “S’il y a la paix, il y aura la sécurité disait-il. Alors que pour moi, la sécurité était une condition préalable pour obtenir la paix au Moyen-Orient. Vous savez à quelle conclusion surprenante je suis arrivé ? Avec le temps qui passe, nous avions tous les deux raison”.

Obama: Peres was the story of Israel, his pursuit of peace was never naive https://t.co/5T6jsZpnXYpic.twitter.com/TGlzVtz3e1

— Haaretz.com (@haaretzcom) 30 septembre 2016

Tout comme Bill Clinton, quelques instants plus tôt, Barack Obama a rendu hommage à l’homme d’Etat visionnaire, lauréat du prix Nobel en 1994 de la paix à la suite des accords d’Oslo, aux côtés de Yasser Arafat et d’Yitzhak Rabin. Un accord qui jetait les bases d’un Etat pour le camp palestinien. “Le dernier représentant des pères fondateurs d’Israël s’en est allé”, a souligné le Président américain. “Shimon a réalisé autant de choses dans sa vie qu’un millier d’hommes, mais il savait qu’il valait mieux, jusqu‘à la fin de sa vie, ne pas regarder en arrière mais en direction des rêves encore à accomplir”. Seul dirigeant du monde arabe à avoir fait le déplacement, le Président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas, est lui aussi venu dire adieu à Shimon Peres.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre à Gaza : le sud de l'enclave au cœur des affrontements, vive inquiétude pour les civils

No Comment : manifestation à Tel Aviv pour la libération de tous les otages encore captifs

Des bombardements intenses pilonnent la Bande de Gaza : 240 palestiniens tués