EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Italie/Libye : 3300 personnes sauvées de la noyade en Méditerranée

Italie/Libye : 3300 personnes sauvées de la noyade en Méditerranée
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des ONG accusent les autorités libyennes de violences mortelles contre des migrants embarqués dans des canots.

PUBLICITÉ

Le flot des migrants ne se tarit pas en Méditerranée. Samedi, un navire affrété par Médecins sans frontières est parvenu à sauver de la noyade 802 personnes dont 81 femmes et 17 enfants. Mais au moins 7 migrants ont péri.
Originaires d’Afrique noire, ces personnes ont été prises en charges par les autorités italiennes à leur arrivée à Reggio de Calabre.

Migrants: situation tendue au large de la Libye avec un nouvel afflux https://t.co/a8GAdztktG

— RTBF info (@RTBFinfo) 22 octobre 2016

Selon les garde-côtes italiens, 3300 personnes ont été secourues dans la seule journée de vendredi.

Michele Telaro, membre de Médecins sans Frontières : “Il y a beaucoup de gens vulnérables surtout sur le plan psychologique. Ils ont traversé des épreuves très dures. Beaucoup ont été victimes de violences en Libye. Beaucoup ont été témoin de ces violences. Ils sont très vulnérables”.

La plupart des migrants embarquent dans des canots pneumatiques depuis la Libye. Ils sont parfois rattrapés par les autorités locales et des cas de violence ont été rapportés. Selon See-Watch, des garde-côtes libyens seraient responsables de la mort de plusieurs candidats à l’exil.

Depuis le début de l’année, près de 150 000 migrants sont arrivés en Italie. Au moins 2000 personnes n’ont pas eu cette chance (10 000 depuis 2014).
Elles sont mortes noyées en Méditerranée.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Royaume-Uni cherche à rétablir ses relations avec l'UE

La présidence hongroise de l'UE divise Bruxelles et les Hongrois

No Comment : les incendies en Albanie progressent vers le nord et durent depuis trois semaines