EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Nouvelles tragédies en Méditerranée : entre 110 et 239 migrants noyés

Nouvelles tragédies en Méditerranée : entre 110 et 239 migrants noyés
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Vingt-neuf rescapés sont arrivés jeudi soir en Italie.

PUBLICITÉ

Hagards et transis : les premiers migrants rescapés d’une nouvelle tragédie en Méditerranée sont arrivés jeudi sur l‘île de Lampedusa en Italie.

Selon ces naufragés, mercredi matin, les deux bateaux sur lequels avait été entassés près de 240 migrants ont sombré au large de la Libye.
Entre 110 et 239 migrants seraient morts noyés.

Evolution du nombre de migrants morts en tentant de rejoindre l'Europe par la Méditerranée par AFPgraphics</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a> <a href="https://t.co/cw2aPrwVKV">pic.twitter.com/cw2aPrwVKV</a></p>&mdash; Agence France-Presse (afpfr) 3 novembre 2016

A ce stade 29 personnes ont été secourues suite à ce double naufrage et douze corps dont trois nourrissons ont été repêchés.

Selon Leonard Doyle, porte-parole de l’organisation internationale pour les migrations, cette nouvelle tragédie “est probablement dû au succès des opérations européennes contre les trafiquants. De nombreux bateaux de pêche qui servaient à transporter des migrants ont été capturés et détruits mais face à la demande des migrants et à la détermination des trafiquants qui sont prêts à tout pour faire de l’argent, ils mettent des gens dans des canots pneumatiques totalement dangereux.”

Dans la seule journée de jeudi, environ 760 migrants ont été secourus en Méditerranée.
Depuis le début de l’année 4 220 personnes sont mortes noyées, selon l’organisation internationale pour les migrations.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grèce : quel avenir pour les nouveaux-nés des réfugiés ?

Entre 110 et 239 migrants se sont noyés mercredi en Méditerranée

Amnesty accuse des policiers italiens de "torture" sur des migrants