EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Pologne : démonstration de force des nationalistes

Pologne : démonstration de force des nationalistes
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Entre 75 000 et 100 000 nationalistes ont manifesté vendredi à VArsovie en marge de la fête nationale polonaise.

PUBLICITÉ

En Pologne la fête nationale s’est transformée vendredi en meeting géant pour plusieurs dizaines de milliers nationalistes.

Selon le ministre de l’intérieur près de 75 000 militants, 100 000 selon les organisateurs, se sont rassemblés à Varsovie. Une démonstration de force un mois après le rejet par le parlement d’une loi qui prévoyait l’interdiction totale de l’avortement.

Près de 100'000 nationalistes défilent à #Varsovie pour la Fête de l'Indépendance #Pologne#RTSvidéohttps://t.co/TOL0IwFjhGpic.twitter.com/JpKz0G3jlC

— RTSinfo (@RTSinfo) 11 novembre 2016

Un impressionnant cortège a traversé une partie de la ville. Le message des manifestants était clair : Dieu honneur et patrie. Des calicots anti-européens ont été aperçus, ainsi que des slogan anti avortement…et anti-migrants.

Encadré par plusieurs milliers de policiers, le cortège n’a pas croisé l’autre manifestation du jour menée celle-là par le comité de défense de la démocratie.

Né il y a un an, ce mouvement citoyen s’est créé en opposition au gouvernement polonais résolument anti-européen, nationaliste et très conservateur.

En marge de ce rassemblement, une manifestation anti-fasciste a été organisée. Elle n’a pas rencontré le même succès que celle des nationalistes : 10 000 personnes ont été recensées au plus fort de la journée.

Andrzej Duda, le président polonais, a de son côté présidé les cérémonies officielles. Il a appelé à l’unité nationale et a annoncé la création d’un comité des célébrations du 100ème anniversaire de l’indépendance de la Pologne. Ce sera en 2018.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pologne : un mort dans l'explosion d'une usine d'armement

Donald Tusk en campagne pour inciter les Polonais à aller voter

Pourquoi le projet de coalition conservatrice PPE-CER pourrait-il s'effondrer en Pologne ?