Trump choisit des ultra-conservateurs pour son cabinet

Trump choisit des ultra-conservateurs pour son cabinet
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président américain élu Donald Trump poursuit ses rencontres afin d‘élaborer son futur cabinet.

PUBLICITÉ

Le président américain élu Donald Trump poursuit ses rencontres afin d‘élaborer son futur cabinet. Il a passé la nuit dans son club de golf de New Jersey, ou l’attendaient les journalistes et des partisans.

Il a décidé de confier le ministère de la Justice au sénateur Jeff Sessions, partisan d’une extrême fermeté sur l’immigration illégale. C’est un des grands thèmes de campagne du milliardaire qui avait promis d’expulser onze millions de clandestins.

Il fut le premier sénateur à soutenir Donald Trump dans sa course à la Maison Blanche. Des propos ouvertement racistes tenus dans les années 1980 le poursuivent encore aujourd’hui.

La CIA sera pilotée par Mike Pompeo, un membre du Tea Party, l’aile ultra-conservatrice du parti républicain. C’est un farouche adversaire du régime iranien et de l’accord international sur le nucléaire pour empêcher Téhéran de se doter de la bombe.

I am honored and humbled to accept the President-elect’s nomination to lead the CIA</a> . Read my full statement: <a href="https://t.co/AFTr80dTds">https://t.co/AFTr80dTds</a></p>&mdash; Mike Pompeo (RepMikePompeo) 19 novembre 2016

Je suis très honoré et ému d’accepter la nomination par le président élu à la direction de la @CIA

Ces nominations inquiètent déjà les démocrates.

Plus surprenant, Donald Trump pourrait bien nommer au poste de secrétaire d’Etat Mitt Romney, candidat malheureux à l‘élection présidentielle de 2012. Les deux hommes qui se sont violemment affrontés pendant la campagne doivent se rencontrer aujourd’hui. Cette nomination contribuerait à donner une image plus lisse et rassurante à l’international.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Université Trump : un accord amiable finalement conclu

Justice, CIA, sécurité nationale : Trump a choisi

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"