Trois soldats turcs tués en Syrie : Ankara accuse Damas

Trois soldats turcs tués en Syrie : Ankara accuse Damas
Par Christophe Garach
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Sept soldats turcs ont également été blessés après un raid aérien au nord de la Syrie.

PUBLICITÉ

Le ton est monté d’un cran jeudi entre la Turquie et la Syrie après la mort de trois soldats turcs lors après une explosion qui a également blessé sept autres militaires.

Trois soldats turcs tués en #Syrie, Ankara met en cause le régime #Turquiehttps://t.co/qifOrm6pz7pic.twitter.com/QAUxlBWj7N

— L'Orient-Le Jour (@LOrientLeJour) 24 novembre 2016

Les faits se sont produits mercredi dans la région d’Al Bab au nord de la Syrie, une région désormais occupée par l’armée turque depuis la fin du mois d’août dernier.

Binali Yildirim, le Premier ministre turc accuse Damas d’avoir mené une attaque aérienne. Il a d’ores et déjà promis des mesures de représailles.

Après plusieurs attentats sur son territoire, revendiqués par Daesh, la Turquie a déclenché une vaste offensive au nord de la Syrie : à la fois pour chasser les jihadistes du groupe Etat islamique mais aussi pour éviter que la région ne soit reprise par les kurdes de Syrie. Une véritable “invasion” dénoncée par Damas.

Selon un décompte de l’Agence France Presse, quinze soldats turcs ont été tués depuis le début de l’offensive d’Ankara au nord de la Syrie,

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation

Les Turcs accueillent en héros leur premier astronaute