EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

France : Marine Le Pen prône la fin de l’éducation gratuite pour les enfants de sans-papiers

France : Marine Le Pen prône la fin de l’éducation gratuite pour les enfants de sans-papiers
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’enseignement doit être gratuit en France mais pas pour les enfants en situation irrégulière.

PUBLICITÉ

L’enseignement doit être gratuit en France mais pas pour les enfants en situation irrégulière. Marine Le Pen, une nouvelle fois, s’en prend aux migrants. La cheffe du Front National, candidate à l‘élection présidentielle estime qu’il faut demander une « contribution » aux parents qui vivent en France sans papiers et qui ne travaillent pas.

« Je considère que la scolarisation gratuite et obligatoire des enfants de parents clandestins est une pompe aspirante de l’immigration à laquelle il faut mettre fin », a déclaré la candidate d’extrême-droite. « Je réfléchis à la mise en œuvre d’un délai de carence avant que les étrangers qui viennent travailler dans notre pays puissent accéder à un certain nombre de services publics ou de protection sociale ».

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l‘Éducation nationale, n’a pas tardé à réagir sur son compte Twitter. Pour elle, c’est l’honneur de la République que Marine Le Pen bafoue avec une telle déclaration.

Mettre fin à la scolarisation des enfants étrangers? C’est l’honneur de la République fr. que bafoue Marine Le Pen → https://t.co/zIe24xosuJpic.twitter.com/GJqA8auBYM

— Najat Belkacem (@najatvb) December 8, 2016

Au-delà de cette sortie provocatrice, une telle mesure serait tout simplement impossible à appliquer. En France, il est illégal de faire une distinction entre élèves français et élèves étrangers. Cette proposition de la leader d’extrême-droite serait contraire à la Constitution ainsi qu‘à plusieurs conventions européennes et internationales dont la France est signataire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No comment : French Cancan devant le Moulin Rouge pour la flamme olympique

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives