DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Explosions et attentat suicide à Damas

euronews_icons_loading
Explosions et attentat suicide à Damas
Taille du texte Aa Aa

En Syrie, une série d’explosions a touché la base militaire de Mazzé, dans la banlieue de Damas. Aucun bilan n’a été communiqué. La télévision officielle évoque des « bombardements » et accuse l’armée israélienne d’en être à l’origine mais l‘État hébreu se refuse à tout commentaire. Cet aéroport militaire se trouve à 8 kilomètres au sud-ouest de la capitale syrienne. C’est là que se trouve le siège des redoutables services de renseignements de l’armée de l’air.

Un peu plus tôt dans la nuit, toujours à Damas, au moins 8 personnes sont mortes dans un attentat suicide. D’après l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, un kamikaze a déclenché sa ceinture explosive près d’un club de sport, dans un quartier du sud-ouest de la capitale. Selon la télévision d‘État, il s’agit d’une « attaque terroriste ». Une partie de ce quartier est une zone interdite du fait que des ministres et des hauts responsables du régime y résident.

Alors que les discussions d’Astana approchent, la trêve en Syrie demeure fragile. Damas, bastion du régime, est rarement touchée par des frappes ou des attentats suicide.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.