La Corée du Nord tire un nouveau missile balistique

La Corée du Nord tire un nouveau missile balistique
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le missile a été tiré vers 7h55 heure locale ce dimanche de la base aérienne de Banghyon, située dans l'ouest de la Corée du Nord, et s'est envolé vers l'est, en direction de la mer du Japon.

PUBLICITÉ

Ce dimanche, la Corée du Nord a procédé au tir d’un missile balistique en direction de la mer du Japon.

L’information a été communiquée par le ministère sud-coréen de la défense et confirmée par le Pentagone. Selon Séoul, le missile, tiré depuis la base aérienne de Banghyon, dans l’ouest de la Corée du Nord, a parcouru environ 500 kilomètres puis est tombé dans la mer.

Le président américain Donald Trump a assuré le Japon du soutien total des Etats-Unis après ce tir. “Je veux que tout le monde comprenne et soit conscient du fait que les Etats-Unis sont derrière le Japon, son grand allié, à 100%“, a déclaré M. Trump dans une très brève allocution en Floride, sans aucune autre précision.

Le dernier tir de missile de la Corée du Nord est absolument intolérable“, avait déclaré quelques secondes plus tôt, depuis le même podium, le Premier ministre japonais Shinzo Abe. “La Corée du Nord doit respecter pleinement les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU“, avait ajouté le dirigeant japonais, invité par M. Trump pour le week-end dans sa luxueuse résidence de Mar-a-Lago.

Il s’agit du premier tir de missile balistique effectué par le régime de Pyongyang depuis l‘élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis en novembre.

Pyongyang a mené en 2016 deux tests nucléaires et tiré plusieurs missiles balistiques.

Depuis 2006, cinq essais nucléaires et toute une série de tests de missiles lui ont valu de sévères sanctions internationales qui ont été encore renforcées en mars et en novembre.

Mais ces mesures punitives n’ont jamais dissuadé le numéro un Kim Jong-Un d’ordonner la poursuite sans relâche de ses programmes militaires.

Avec agence (AFP)

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kim Jong Un appelle à "une capacité de réponse de guerre écrasante"

Corée du Nord : Pyongyang a tiré un missile capable d'atteindre les États-Unis

Le dictateur nord-coréen Kim Jong Un de retour chez lui après une visite en Russie