DERNIERE MINUTE

Le dirigeant nord-coréen a-t-il fait assassiner son demi-frère ?

Le dirigeant nord-coréen a-t-il fait assassiner son demi-frère ?
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Kim Jong-Nam, fils aîné du défunt dirigeant Kim Jong-Il, aurait été empoisonné lundi, par deux femmes, à l’aéroport de Kuala Lumpur. C’est en tout cas l’hypothèse de la Corée du Sud, en attendant les résultats de l’autopsie pratiquée par les autorités malaisiennes.

Le ministère sud-coréen de l’Unification rappelle que Kim Jong-Nam avait été choisi pour prendre la tête du régime, avant de tomber en disgrâce.

“Dans le passé, il y a eu l’assassinat de Lee Han-young et la tentative de meurtre de Hwang Jang Yop, sans compter les menaces de mort de la Corée du Nord contre plusieurs dissidents nord-coréens dans notre pays. Nous demandons donc à tous les dissidents, dans notre pays, mais aussi partout dans le monde, de faire très attention à leur sécurité.”

Kim Jong-Nam était extrêmement critique envers le régime de Pyongyang, et notamment son mode de succession. Il avait d’ailleurs, selon la justice sud-coréenne, déjà échappé à une première tentative de meurtre en Chine en 2010.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.