Venezuela : la condamnation de l'opposant Leopoldo Lopez nourrit les tensions avec les Etats-Unis

Venezuela : la condamnation de l'opposant Leopoldo Lopez nourrit les tensions avec les Etats-Unis
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pour l‘épouse de l’opposant vénézuélien Leopoldo Lopez, le combat judiciaire n’est pas terminé.

PUBLICITÉ

Pour l‘épouse de l’opposant vénézuélien Leopoldo Lopez, le combat judiciaire n’est pas terminé. La Cour suprême a confirmé la condamnation de son mari à 14 ans de prison pour incitation à la violence lors de manifestations en 2014. Les avocats du couple vont à présent tenter de saisir la justice internationale. De retour d’un voyage aux Etats-Unis, Lilian Tintori s’est félicitée d’avoir le soutien de Donald Trump.

“Ce que j’ai senti, c’est que la priorité de la Maison-Blanche en politique internationale, c‘était notre pays. C’est le Venezuela. Ils savent dans les détails ce qui se passe au Venezuela”, a martelé l‘épouse de Lopez.

Venezuela should allow Leopoldo Lopez, a political prisoner & husband of liliantintori</a> (just met w/ <a href="https://twitter.com/marcorubio">marcorubio) out of prison immediately. pic.twitter.com/bt8Xhdo7al

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) February 15, 2017

Le président américain et le vice-président avaient reçu Lilian Tintori mercredi et, dans la foulée, Donald Trump avait posté un tweet appelant à la libération de Leopoldo Lopez, emprisonné depuis trois ans. Une prise de position vécue comme une provocation par le chaviste Nicolas Maduro, qui dirige le Venezuela.

Alors que le pays est plongé dans une profonde crise économique et que la contestation populaire dure depuis des mois, les tensions avec les Etats-Unis sont plus vives que jamais. Washington a mis sur liste noire le vice-président vénézuélien, accusé de trafic de drogue, et Caracas a suspendu la version espagnole de CNN au Venezuela. La retransmission se poursuit sur internet mais elle est en passe d‘être coupée.

#Venezuela aims to block #CNN Spanish-language service on internet https://t.co/JlfGHXlGut

— Stephanie Nebehay (@StephNebehay) February 16, 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Venezuela : reprise du contrôle d'une prison sous la coupe d'un gang

Géorgie : 20 000 personnes contre la "loi russe"

Géorgie : le Parlement adopte une première version de la "loi russe"