EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Géorgie : des milliers de personnes manifestent pour défendre la chaîne de l'opposition

Géorgie : des milliers de personnes manifestent pour défendre la chaîne de l'opposition
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’ancien propriétaire de Roustavi 2, proche du pouvoir actuel, veut reprendre le contrôle du média dont il conteste la vente en justice.

PUBLICITÉ

L’ancien propriétaire de Roustavi 2, proche du pouvoir actuel, veut reprendre le contrôle du média dont il conteste la vente en justice. La cour suprême doit trancher. Réaction du directeur de la chaîne, membre du Mouvement national démocrate, le parti de l’opposition : “nous sommes indépendants, nous sommes critiques et la Géorgie a besoin d’une voix critique, la Géorgie a besoin de liberté de la presse, de liberté d’expression et nous avons besoin de démocratie en Géorgie”, affirme Nika Gvaramia.

Géorgie: manifestation pour l’indépendance d’une chaîne TV d’opposition https://t.co/hr91XkqWld#AFPpic.twitter.com/1cNj9nec8X

— Agence France-Presse (@afpfr) 19 février 2017

“Sans Roustavi 2, la démocratie géorgienne souffrira. C’est pour cela qu’il est important que chaque citoyen défende la liberté d’expression. Je suis ici pour défendre, avant tout, ma liberté d’expression. Nous avons besoin de maintenir la ligne éditoriale de Roustavi 2”, insiste cette manifestante.

Cette chaîne, la plus populaire en Géorgie, est la seule à soutenir ouvertement l’opposition. Son directeur fut d’ailleurs ministre de l’ancien gouvernement, aujourd’hui dans l’opposition. Une opposition qui n’a pas hésité, ce week-end, à cesser d‘émettre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Géorgie, la loi sur l'influence étrangère polarise la société

La présidente géorgienne a mis son veto à la "loi russe"

Salomé Zourabichvili : "Il n'y a pas de tentation de retour dans le giron russe en Géorgie"