DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

18 mois de prison contre le soldat israélien qui avait achevé un Palestinien

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
18 mois de prison contre le soldat israélien qui avait achevé un Palestinien
Taille du texte Aa Aa

18 mois de prison à l’encontre du soldat franco-israélien Elor Azaria : ce verdict a été rendu par un tribunal militaire ce mardi matin à Tel Aviv, après un long procès qui a secoué la société israélienne. Le jeune sergent, âgé de 21 ans, a été reconnu coupable d’homicide volontaire. Le 24 mars 2016, à Hébron en Cisjordanie, il avait été filmé par un militant d’une ONG israélienne alors qu’il achevait d’une balle dans la tête Abdel Fattah al-Sharif, un assaillant palestinien blessé qui gisait à terre.

La sentence est bien moindre que la peine minimale réclamée par le procureur militaire. “Nous estimons que la peine appropriée pour l’accusé ne doit pas être inférieure à trois ans et ne pas dépasser les cinq ans”, avait déclaré le lieutenant-colonel Nadav Weisman le 4 janvier dernier. Ce procès sans précédent a profondément divisé l’opinion en Israël, entre ceux qui défendent l‘éthique de l’armée et ceux qui soutiennent, quoi qu’il arrive, les soldats confrontés à d’incessantes attaques d’activistes palestiniens.