EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Barça-PSG : la folie sur les Ramblas

Barça-PSG : la folie sur les Ramblas
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Sur les Ramblas, à Barcelone, les supporters catalans ont veillé tard, pour fêter un miracle.

PUBLICITÉ

Sur les Ramblas, à Barcelone, les supporters catalans ont veillé tard, pour fêter un miracle. Le miracle de leur équipe, le Barça, qui élimine en 8e de finale le PSG, par un humiliant… et historique 6-1.

If you don't believe Jesus is coming back, after seeing barca-psg, you should..

— Osas (@paulhandrew) March 8, 2017

“C‘était un grand match, s’exclame Albert. On a souffert jusqu‘à la fin. Personne ne pensait qu’on pouvait marquer trois buts en 10 minutes mais seule une équipe comme Barcelone peut faire ça. On a écrit un chapitre de l’Histoire.”

I can't begin to imagine how good Las Ramblas will be tonight! Would love to be there right now. Amazing city. Amazing football team.

— Graeme Bandeira (@GraemeBandeira) March 8, 2017

“La meilleure équipe dans le monde et l’histoire”, s‘écrie Adrian.

“On est grand! “, ajoute Albert.

I'm still crying for no reason
Unbelievable come back #WEDidIt#ForcaBarcapic.twitter.com/JUXEdcOW8u

— YES WE DID IT vs PSG (@BarcaBboy) March 9, 2017

“On s’attendait pas à ça, dit Alex. C‘était pendant les dernières minutes et c’est spectaculaire. Y’a pas de mots.”

Les réseaux sociaux ont été débordés par l‘évènement. Pendant le match, pas moins d’1,9 millions de tweets ont été envoyés.

When ur in a different time zone.. didnt see the barca-psg match and wake up with 500 messages about what i missed

— QUINTINO (@QUINTINOO) March 9, 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Iles Canaries : 68 migrants sauvés par un bateau de croisière, 5 corps récupérés

Le roi Felipe VI fête ses dix ans de règne en Espagne

Recep Tayyip Erdoğan remercie Pedro Sánchez pour sa position sur Gaza