PUBLICITÉ

Présidentielle 2017 en France : Hollande, son coeur balance

Présidentielle 2017 en France : Hollande, son coeur balance
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A moins d’un mois et demi du premier tour de l‘élection présidentielle en France, le 23 avril, le chef de l’Etat sortant, le socialiste François Hollande, n’a toujours pas révélé à qui irait sa…

PUBLICITÉ

A moins d’un mois et demi du premier tour de l‘élection présidentielle en France, le 23 avril, le chef de l’Etat sortant, le socialiste François Hollande, n’a toujours pas révélé à qui irait sa préférence. Son coeur, à moins que ce ne soit la raison, balance entre le candidat de son parti, Benoît Hamon, que les sondages placent en quatrième position, et son ancien ministre Emmanuel Macron, candidat “et de gauche et de droite”, qui rassemble des sympathisants des deux côtés et se situe dans les sondages à la deuxième et même parfois à la première place.

Interrogé jeudi par notre correspondant à Bruxelles, James Franey, François Hollande a botté en touche. “Je vous remercie pour la franchise de votre question, une question que même les journalistes français n’osent pas poser… mais je vous répondrai plus tard, et en anglais si nécessaire”, a-t-il répliqué. Une absence de réponse à l’image de l’embarras dans lequel sont plongées d’autres personnalités du PS. Comme le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, que des rumeurs disent sur le point de rejoindre Emmanuel Macron.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les 27 réfléchissent aux moyens de fournir davantage d'aide à l'Ukraine dans un contexte d'urgence

Ukraine : rencontre diplomatique entre les chefs de la diplomatie ukrainienne et hongroise

Réunis à Kyiv, les ministres européens promettent un "soutien durable"