Pays-Bas : le ministre turc des affaires étrangères interdit de meeting pro-Erdogan

Pays-Bas : le ministre turc des affaires étrangères interdit de meeting pro-Erdogan
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le ministre turc des affaires étrangères Mevlut Cavusoglu s’est vu interdire d’atterrir à Rotterdam.

PUBLICITÉ

Le ministre turc des affaires étrangères Mevlut Cavusoglu s’est vu interdire d’atterrir à Rotterdam. Décision du Premier ministre néerlandais Mark Rutte qui a expliqué que cette visite représentait une menace à l’ordre public.
Le chef de la diplomatie turque devait participer à un meeting politique en faveur du président Erdogan.

Pays-Bas: Geert Wilders veut interdire les meetings turcs pro-Erdogan https://t.co/4J5HDt07Dypic.twitter.com/oMdrXXN6lW

— RFI (@RFI) March 5, 2017

Le chef de la diplomatie turque maintient sa visite aux Pays-Bas https://t.co/vCvYwFi314pic.twitter.com/AxTUXwrG0u

— RFI (@RFI) 11 mars 2017

“S’ils font cela, nos sanctions politiques et économiques contre les Pays-Bas seront très lourdes, a menacé le ministre. Comment peuvent-ils annuler mon vol ou celui d’un autre ministre ? Cela aurait de lourdes conséquences.”

Le président turc a convoqué un référendum le mois prochain pour renforcer ses pouvoirs. Des meetings pro-Erdogan ont déjà été annulés ces derniers jours dans plusieurs villes d’Allemagne, ce qui a fortement crispé les relations entre Berlin et Ankara. D’autres réunions publiques pro-Erdogan ont aussi été interdites en Suisse et en Autriche.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Greta Thunberg de nouveau arrêtée lors d'une manifestation pour le climat

Guerre Russie-Ukraine : une conférence aux Pays-Bas pour "rétablir" la Justice en Ukraine

Un axe de transport fluvial entre les Pays-Bas, la Belgique et la France sera fermé pour réparations