PUBLICITÉ

Paris veut les Jeux olympiques en 2024, pas en 2028

Paris veut les Jeux olympiques en 2024, pas en 2028
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

“Les Jeux olympiques à Paris, ce sera en 2024 ou jamais” : c’est le message lancé ce mardi par Tony Estanguet.

PUBLICITÉ

“Les Jeux olympiques à Paris, ce sera en 2024 ou jamais” : c’est le message lancé ce mardi par Tony Estanguet.

Le coprésident du comité de candidature assure que la Ville Lumière n’est pas intéressée à l’idée d’organiser l‘évènement en 2028.

Pour la première échéance, mais peut-être aussi pour la deuxième, le Comité international olympique rendra son verdict le 13 septembre prochain.

Tony Estanguet : “Tout a été conçu dans la perspective de 2024. Le permis de construire pour le village olympique et pour le village paralympique n’est valable que pour 2024. Et puis c’est aussi la quatrième candidature de Paris, donc nous croyons que c’est maintenant ou jamais. C’est la dernière chance de voir une candidature parisienne pour les Jeux. Après cela, je pense que Paris et la France passeront à autre chose.”

Après les désistements d’Hambourg, de Rome et de Budapest, il ne reste que Paris et Los Angeles sur les rangs pour 2024.

Le CIO envisage donc d’attribuer les Jeux à l’une de ces villes et de consoler l’autre en lui confiant l’organisation de l‘édition suivante.

Pour rappel, Paris n’a plus accueilli les J.O. depuis 1924 et l‘échec douloureux face à Londres pour 2012 est encore dans toutes les mémoires.

https://t.co/Y1HKCtqEcd#OlympicGames [MSN]“It is now or never,” says Tony Estanguet. “This is the last chance to see Paris bidding for t…

— Olympic Info (@olympicgames_en) 21 mars 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Jeux Olympiques de Paris mettent les petits plats dans les grands !

Judo : Riner sacré pour la huitième fois à Paris, Romane Dicko également en or

Clarisse Agbégnénou décroche sa septième victoire au Grand Chelem de Paris