DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Apple paye ses impots néo-zélandais au fisc australien

euronews_icons_loading
Apple paye ses impots néo-zélandais au fisc australien
Taille du texte Aa Aa

Apple pratique l’optimisation fiscale aussi dans l’hémisphère sud. La société américaine n’a pas payé d’impôts sur les bénéfices en Nouvelle Zélande depuis 10 ans.

"On dirait que leur département d'optimisation fiscale est encore plus innovant que leurs concepteurs de produits". James Shaw, co-leader du parti Vert néo-zélandais

Selon le traité sur la double imposition entre la Nouvelle Zélande et l’Australie, les impôts sur les ventes réalisées doivent être payés dans le pays où se trouve le siège social. Celui d’Apple est justement basé en Australie. C’est donc le fisc australien qui a récupéré les impôts sur les bénéfices réalisés par Apple chez son voisin.

Une histoire qui rappelle la controverse en Europe où Apple doit toujours treize milliards d’euros d’arriérés d’impôts à l’Irlande.