EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Recep Tayyip Erdogan : "si la peine de mort passe au Parlement, je l’approuverai"

Recep Tayyip Erdogan : "si la peine de mort passe au Parlement, je l’approuverai"
Tous droits réservés 
Par Euronews avec Avec Agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Recep Tayyip Erdogan s’est offert un bain de foule ce lundi après sa victoire au référendum sur le renforcement de ses pouvoirs.

PUBLICITÉ

Recep Tayyip Erdogan s’est offert un bain de foule ce lundi après sa victoire au référendum sur le renforcement de ses pouvoirs. Ses partisans, rassemblés en masse à Ankara pour l’accueillir à son retour d’Istanbul, ont appelé leur président à rétablir la peine de mort. Et ils ont été entendus. D’autant que le tabou sur cette question ultrasensible avait déjà été brisé par le président turc après la tentative de coup d‘État de l‘été dernier.

“Je l’ai toujours dit, si Dieu le veut, cette question arrivera au Parlement. Et si la peine de mort passe au Parlement, je l’approuverai. Car nous n’avons pas le pouvoir de pardonner à ceux qui ont tué nos martyrs”, a dit Recep Tayyip Erdogan devant ses partisans.

Dimanche soir déjà, Erdogan avait évoqué la possibilité d’organiser un nouveau référendum sur le rétablissement de la peine de mort. Cette déclaration a suscité une levée de boucliers en Europe. La peine capitale a été abolie en 2004 en Turquie dans le cadre de la candidature d’Ankara à l’entrée dans l’Union européenne. Son rétablissement marquerait la fin des négociations sur cette adhésion.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Turquie d'Erdogan : une dérive autoritaire ?

Référendum en Turquie : des conditions inéquitables de campagne

Allemagne : la diaspora turque vote "oui" au référendum