EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Marine Le Pen ne parle pas défaite, mais score historique pour le FN

Marine Le Pen ne parle pas défaite, mais score historique pour le FN
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Depuis le Chalet du Lac, dans le Bois de Vincennes, les partisans de la candidate du Front national restent, malgré tout, mobilisés en vue des législatives à…

PUBLICITÉ

Depuis le Chalet du Lac, dans le Bois de Vincennes, les partisans de la candidate du Front national restent, malgré tout, mobilisés en vue des législatives à venir.

“34 %, si vous y pensez, c’est quoi ce chiffre ? C’est le double de ce que l’on a fait en 2002 – 18 %. C’est un grand progrès. On n’est pas à 40 %, mais 40 %, on y sera largement en 2022”, estime un très jeune militant.

“On a passé le cap des dix millions de voix. On progresse. Aujourd’hui, on a perdu une bataille, mais on n’a pas perdu la guerre”, affirme un autre soutient de Marine Le Pen.

“Les gens ont toujours peur du Front national. Ils ont peur du nom Le Pen. Ils n’ont pas compris qu’elle ne nous voulait pas de mal, elle est la voix du peuple”, déplore une militante.

Marine Le Pen prévoit une transformation profonde du Front national qui passerait par un changement de nom.

“Cette élection présidentielle aura marqué un chamboulement dans l‘échiquier politique français. Marine Le Pen parle d’une recomposition de la vie politique, reste désormais à savoir si cette recomposition va se concrétiser dans les urnes lors de législatives de juin prochain”, conclut notre envoyé spécial à Saint-Mandé, Olivier Peguy.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : Marine Le Pen s'affiche comme la "première force politique d'opposition"

Marine Le Pen échoue aux portes de l'Elysée

En Italie, des réactions mitigées aux résultats des élections françaises