Mexique : "Abattez ce mur" chante une centaine d'artistes

Mexique : "Abattez ce mur" chante une centaine d'artistes
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le concert mené par l'Orchestre symphonique de Dresde ce week-end était donné pour protester contre le projet de construction du mur de Donald Trump.

PUBLICITÉ

“Abattez ce mur”, c’est le nom d’un projet qui a réuni une centaine d’artistes à la frontière américano-mexicaine. Le concert était donné ce week-end pour protester contre le projet de construction du mur de plus de 3 000 kilomètres promis par Donald Trump.

Un symbole fort pour l’orchestre symphonique de Dresde : le nom de leur projet est tiré de la célèbre phrase de l’ancien président américain Ronald Reagan demandant à l’Union soviétique d’abattre le mur de Berlin.

Le message est “abattez ce mur”. Un slogan plutôt ancien, mais c’est vrai. C’est une réalité, c‘était une réalité il y a 30 ans et c’est une vérité actuelle. Abattez le et ne vous coupez pas des autres. Restez ouvert d’esprit, laissez vos frontières ouvertes, et ouvrez votre coeur de la même manière, expliquait Tom Gotze, bassiste de l’Orchestre symphonique de Dresde.

De l’autre côté de la barrière qui existe déjà en partie, des dizaines de manifestants américains en faveur de la construction du mur scandaient des slogans pro-Trump. Sur leur pancarte : “Président Trump, construisez ce mur pour notre sécurité”, avaient-ils écrit.

Des musiciens leur ont répondu par la musique, en se servant de pièces de métal du mur pour jouer leur mélodie…

Pour le moment, le projet de construction du mur de Donald Trump est bloqué par le Congrés américain qui refuse de financer l’ouvrage extrêmement coûteux.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Garde nationale américaine à la frontière mexicaine

Mexique : la caravane de migrants progresse vers les États-Unis

Ukraine : évacuations dans la région de Kharkiv où les combats s'intensifient