DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Garde nationale américaine à la frontière mexicaine

Vous lisez:

Garde nationale américaine à la frontière mexicaine

Garde nationale américaine à la frontière mexicaine
Taille du texte Aa Aa

La garde nationale de l'Arizona a commencé à déployer ses troupes à la frontière avec le Mexique. Sécuriser la frontière, c'est ce que demande le président américain depuis que le congrès a échoué à voter le financement complet de la construction du mur-frontière promis pendant la campagne électorale.

Environ 225 hommes sont envoyés pour cette opération. Le Texas a fait de même vendredi dernier : 250 hommes sur 72 heures devaient être déployés.

Trump avait aussi demandé la fin de la politique du "catch and release" qui consiste à attraper des clandestins et à les relâcher en attendant une décision de justice.

Le ministère de la défense doit fournir une liste de base militaire où garder en détention ces clandestins. Jusqu'à 4000 gardes nationaux pourraient être déployés d'ici le 30 septembre.

Le président du Mexique, Enrique Peña Nieto, courroucé, a déjà annulé deux déplacements à Washington et compte réévaluer sa coopération avec les Etats-Unis.

La frontière américano-mexicaine s'étend sur plus de 3.100 kilomètres, dont un millier dispose déjà d'un mur.

En dépit de ces tensions bilatérales, Donald Trump a estimé lundi qu'un accord pourrait être trouvé prochainement dans la renégociation en cours de l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna), confortant ainsi des déclarations du ministre de l'Economie et négociateur mexicain, Ildefonso Guajardo.