EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les pays musulmans dénoncent les provocations d'Israël

Les pays musulmans dénoncent les provocations d'Israël
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les chefs de la diplomatie de l'Organisation de la coopération islamique étaient réunis à Istanbul.

PUBLICITÉ

Les pays musulmans dénoncent les ‘‘actions provocatrices’‘ d’Israël à l‘égard des Palestiniens.

Réunis à Istanbul, les ministres des Affaires étrangères de l’OCI, l’Organisation de la coopération islamique, ont tenu à exprimer leur indignation après les mesures de sécurité prises par l’Etat hébreu autour de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem. Ces mesures, qui ont depuis été levées, avaient entraîné de violents affrontements.

“La fermeture de la Mosquée al-Aqsa aux fidèles, et toutes les mesures de sécurité qui ont été prises par la suite, constituent une atteinte aux sentiments des musulmans du monde entier. Cette décision ne peut que compliquer la situation dans les territoires palestiniens occupés, d’autant que c’est la première fois, depuis le début de l’occupation, que de telles mesures sont mises en place”, a déclaré le chef de la diplomatie saoudienne, Adel al-Joubeir.

Autre déclaration, celle du chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu :

“Nous espérons qu‘à partir de maintenant, Israël va adopter une attitude qui prend pleinement en considération les sensibilités des musulmans à Jérusalem et autour de la Mosquée al-Aqsa.”

Face à la pression internationale, l’Etat hébreu s’est finalement résolu à lever les mesures de sécurité mises en place après le meurtre de deux policiers israéliens dans la Vieille ville de Jérusalem.

Israël avait fermé provisoirement l’accès à l’esplanade des mosquées puis installé des détecteurs de métaux et des caméras de sécurité dans ce lieu hautement sensible, considéré comme le troisième lieu saint de l’islam .

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le footballeur israélien d'un club turc perd son contrat pour son soutien aux otages de Gaza

Turquie : un footballeur israélien interpellé pour avoir montré son soutien aux otages du Hamas

Guerre à Gaza : Antony Blinken en Turquie pour tenter d'apaiser la colère d'Ankara