EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Bombe H nord-coréenne : les pays de la région très inquiets

Bombe H nord-coréenne : les pays de la région très inquiets
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La bombe H est 10 à 100 fois plus puissante que la bombe atomique.

PUBLICITÉ

Une bombe à hydrogène a été testée avec succès par la Corée du Nord. C’est l’annonce faite dimanche matin par les médias officiels du régime. Une annonce corroborée par un séisme de magnitude 6,3 ressenti dans la région de Punggye-rie, à proximité d’un centre nucléaire.

Cet essai serait une première en Corée du Nord. La puissance d’une bombe H est 10, à 100 fois supérieure à celle d’une bombe atomique. “L’ampleur et la puissance de l’explosion révèlent que le programme nucléaire nord-coréen a atteint un niveau préoccupant et différent de ce que l’on avait vu auparavant” a déclaré Lassina Zerbo, secrétaire général de l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires.

Très inquiet, Séoul a décidé de passer à l’offensive. La présidence sud-coréenne, qui jusque-là avait joué la carte de l’apaisement souhaite désormais l’isolement total de son voisin du Nord, avec une déclaration très ferme du conseiller à la sécurité de la Maison Bleue : “Le président sud-coréen a demandé à la communauté internationale d’appliquer la punition la plus forte en réponse aux provocations répétées de la Corée du Nord, entre ses essais nucléaires et de ses missiles balistiques. Nous avons décidé de faire appel à tous nos moyens diplomatiques pour de nouvelles sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU, pour que la Corée du Nord renonce à ses programmes nucléaires de manière complète, vérifiable et irréversible “.

Mais dans la région, la Corée du Sud n’est pas le seul pays préoccupé par la bombe H nord-coréenne. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, a jugé « inacceptable » le nouvel essai nucléaire de Pyongyang. Plusieurs avions ont été envoyés dans les airs dimanche matin pour détecter les retombées radioactives.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : Vladimir Poutine en visite en Corée du Nord

Vladimir Poutine en visite en Corée du Nord

NoComment. Le portrait de Kim Jong Un rejoint pour la 1ʳᵉ fois ceux de son père et grand-père