EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Macron : test social, acte deux

Macron : test social, acte deux
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La CGT appelle à manifester ce jeudi contre les ordonnances réformant le code du travail.

PUBLICITÉ

Deuxième vrai test social sur l’agenda Emmanuel Macron : la CGT, principal syndicat français, appelle à manifester contre les ordonnances réformant le code du travail ce jeudi, la veille de leur présentation en Conseil des ministres.

Comme neuf jours plus tôt lors de la première journée de mobilisation, la CGT n’a pas rassemblé les autres grands syndicats. Elle a choisi d’organiser une seconde journée de rassemblements deux jours avant la grande marche de la France insoumise à Paris…

Ce n’est pas un hasard de calendrier mais un rapport de force à gauche du président, pour l’expert en politiques sociales et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Raymond Subies :

Pourquoi après avoir fait une première manifestation, le syndicat veut en faire une seconde. Tout simplement, car il souhaite montrer qu’il est à la pointe des mécontentement et pour ne pas laisser le terrain à la France insoumise de Jean Luc Mélenchon et ne pas lui laisser le monopole du mécontentement.

#LoiTravail: la fédération CGT des services publics adresse un long préavis de grève à Muriel Pénicaud courant du 25 septembre au 15 octobre

— Catherine Gasté (@catherinegaste) 20 septembre 2017

Le 12 septembre, entre 250.000 et 500.000 personnes avaient répondu à l’appel : autant que l’an passé lors de la première mobilisation contre la loi travail.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives

Législatives 2024 : le Rassemblement national en tête, mais sans majorité absolue