PUBLICITÉ

Levothyrox ancienne formule, le retour ! Dès le 2 octobre

Levothyrox ancienne formule, le retour ! Dès le 2 octobre
Tous droits réservés 
Par Joël Chatreau
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

C’est un soulagement et une victoire pour les milliers de Français qui réclamaient urgemment son retour : l’ancienne formule du Levothyrox, ce médicament qui traite les problèmes de thyroïde, sera de nouveau disponible en pharmacie lundi prochain 2 octobre. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, l’a annoncé ce mardi matin.

La ministre n’a pas indiqué pour le moment pendant combien de temps on pourra se procurer le médicament. “Il y a des négociations avec les industriels pour voir le nombre de stocks”, a-t-elle précisé. Trois millions de patients en ont besoin en France pour soigner l’hypothyroïdie ou à la suite d’une opération pour un cancer de la thyroïde, ce qui en fait le premier marché dans le monde.

Je tiens mes engagements envers les malades de la thyroïde:l’ancienne formule du #Levothyrox arrivera le 02/10, les alternatives mi-octobre. pic.twitter.com/Eybgy1ySdR

— Agnès Buzyn (@agnesbuzyn) September 26, 2017

Plus de 9 000 plaintes recensées

Une nouvelle formule du Levothyrox, très controversée, est commercialisée depuis mars dernier. Elle a provoqué une levée de boucliers, plus de 9 000 plaintes ont été reçues par l’Agence nationale de sécurité du médicament. Les malades constatent des effets secondaires importants, comme des vertiges, une perte de cheveux, des maux de tête…

À #Toulouse, les avocats passent à l’action dans l’affaire du #Levothyroxladepechedumidi</a> <a href="https://t.co/3RW0Mhqry7">https://t.co/3RW0Mhqry7</a> <a href="https://t.co/mq7ebVQBmu">pic.twitter.com/mq7ebVQBmu</a></p>— Monferran & Associés (MonferranAvocat) September 26, 2017

Trois avocats de Toulouse ont lancé la semaine dernière une action collective, au civil, contre le laboratoire Merck, qui produit le médicament en cause. Deux préjudices son mis en avant, le manque d’information sur les effets indésirables de la nouvelle formule et l’angoisse provoquée chez les patients. L’objectif est bien sûr d’obtenir une indemnisation rapide des personnes concernées.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quatre personnes blessées lors d'une attaque au couteau dans le métro de Lyon

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français

Nouvelle-Calédonie : un sixième homme est mort dans des affrontements