PUBLICITÉ

Catalogne : des observateurs pas si neutres

Catalogne : des observateurs pas si neutres
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Pour donner de la légitimité au vote, les autorités catalanes ont invité des personnalités politiques pour observer le déroulement du scrutin. 33 femmes et hommes issus de 17 pays ont répondu à l’appel.

Toujours le même accueil, la même émotion, partout…#referendumcatalunyapic.twitter.com/b1O8HCYCcu

— Gérard Onesta (@OnestaGerard) 1 octobre 2017

Mais quelle est leur propre légitimité ? Ils ne sont pas mandatés par l’OSCE ni par le Conseil de l’Europe, la plupart sont indépendantistes ou nationalistes et quoi qu“il arrive, la communauté internationale ne reconnaîtra pas le vote catalan.
L’ancien ministre slovène des Affaires étrangères Dimitrij Rupel est le porte-parole de la délégation : “Les autorités espagnoles ont entravé le processus démocratique. Ce matin, lorsque nous sommes arrivés, nous avons vu une foule optimiste se préparer à voter, à s’engager dans le processus démocratique et maintenant nous avons vu une foule bien sûr déçue.”

Des observateurs qualifiés de “boucliers démocratiques” par les Catalans qui entendaient voter.

Les observateurs acclamés comme “bouclier démocratique” à leur arrivée dans un nouveau bureau de vote. Foule dense, émotion énorme.#1Octpic.twitter.com/4VGReu2JJP

— Gérard Onesta (@OnestaGerard) 1 octobre 2017

L’action de la police a surpris par sa force dans certaines écoles explique notre correspondant à Barcelone Francisco Fuentes. La délégation internationale va faire un rapport complet de tous ces faits pour les porter à l’attention des autorités compétentes.

Partager cet articleDiscussion