Catalogne : l'indépendance en suspens

Catalogne : l'indépendance en suspens
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Il devrait trancher ce vendredi. Le Parlement régional doit se prononcer sur l’indépendance de la Catalogne. Au lendemain d’une journée dominée par la confusion et les atermoiements du Président de l’exécutif catalan Carles Puigdemont, le camp séparatiste se lézarde, et semble plus divisé que jamais sur la stratégie à adopter à l‘égard de Madrid.

“En réponse à cette agression qu’est l’application de l’article 155 de la Constitution, nous continuons à suivre le mandat du peuple de Catalogne donné lors du référendum du 1er octobre”, affirme Lluis Corominas, porte-parole de “Junts Pel Si”.

Le ministre des entreprises de l’exécutif catalan a démissionné ce jeudi. Santi Vila, qui prône le dialogue, rejette toute déclaration d’indépendance unilatérale.

“Même le procès de Kafka n’a pas été aussi kafkaïen que les errements de Monsieur Puigdemont”, estime Inés Arrimadas, chef de file des libéraux de Ciudadanos en Catalogne. “C’est ridicule et catastrophique”.

Carles Puigdemont devait annoncer ce jeudi la tenue d‘élections régionales. Il s’est rétracté, après avoir reporté son allocution devant le Parlement catalan, alors que la faction la plus radicale des indépendantistes accentue la pression sur l’exécutif.

“Après un autre jour d’incertitude et de tension poussées à leur paroxysme, la situation reste en suspens”, indique Cristina Giner, correspondante à Barcelone pour Euronews. “ Il faudra attendre dans les prochaines heures la décision du Parlement catalan face à l’application de l’article 155”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Catalogne : indépendance et mise sous tutelle

Le parlement espagnol va examiner un projet de loi pour régulariser des sans-papiers

69 ressortissants boliviens interdits de débarquer d'un navire de croisière