EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Une nouvelle ère commence en Arabie Saoudite

Une nouvelle ère commence en Arabie Saoudite
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Il n’y aura pas de complaisance pour les dizaines de princes, ministres et hommes d’affaires arrêtés samedi en Arabie Saoudite pour “corruption” sur ordre du prince héritier. Mohammed ben Salmane affiche sa détermination à transformer son pays. Certains diront qu’il élimine du jeu politique tous ses potentiels rivaux avant de prendre la succession de son père et de mener à bien des réformes majeures.

Au total, 11 princes, 4 ministres et des dizaines d’ex-ministres ont été arrêtés. Cette purge sans précédent fait suite à la mise en place d’une nouvelle commission anticorruption. Parmi les personnalités interpellées figure le milliardaire Al-Walid ben Talal.

Cette révolution de palais intervient moins de deux semaines après une intervention choc du prince héritier. Ce jour-là, il promet une nouvelle Arabie “modérée, ouverte et tolérante”, en rupture avec l’image d’un pays longtemps considéré comme ultraconservateur et promoteur d’un islam rigoriste. Il a reçu le soutien de l’organe religieux le plus influent du pays, pour qui la lutte anticorruption est “aussi importante que le combat contre le terrorisme.”

avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Plus de 1 300 morts lors du pèlerinage du Hadj, cette année, en Arabie saoudite

À la Mecque, les pèlerins procèdent à la "lapidation de Satan"

Les principaux acteurs du tourisme se réunissent à l’ITB Berlin 2024