DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grand Prix de La Haye : la révélation Bilodid

Vous lisez:

Grand Prix de La Haye : la révélation Bilodid

Grand Prix de La Haye : la révélation Bilodid
Taille du texte Aa Aa

Après 6 ans d’absence, le judo revient au Pays-Bas. La Haye accueille le dernier Grand Prix de la saison.

Notre femme du jour est la jeune Ukrainienne de 17 ans, Daria Bilodid. Celle-ci a affronté la numéro 2 mondial en finale des -48kg : Otgontsetseg Galbadrakh.
Et l’adolescente a créé la sensation en dominant la Kazak lors du Golden Score en marquant Waza-Ari grâce à un superbe jeu de jambes. Bilodid remporte ainsi sa première médaille d’or en Grand Prix. Et il y a fort à parier que ce n’est que la première d’une longue série pour l’Ukrainienne, promise à un brillant avenir. La médaille d’or a été remise par Bruno Bruins, ministre néerlandais des soins médicaux et du sport.

« J’ai perdu ici aux Championnats du monde et j’étais tellement déçue après la compétition. Après cela, nous avons mis un plan en place avec mes entraîneurs et la préparation a été difficile. Je suis contente de ce que j’ai fait. J’ai gagné mais je sais que, dans le futur, ce sera difficile », juge Bilodid.

Le Turc Bekir Ozlu est notre homme du jour. Celui-ci a dominé le Britannique Ashley Mckenzie en finale des -60kg. Il s’agit de sa deuxième victoire en Grand Prix après son succès à Samsun en avril 2016. Cette saison, il avait notamment la 3e place à Zagreb et la 2e à Antalya. Quant à McKenzie, il obtient sa deuxième médaille de l’année après le bronze décroché à Cancun et court toujours après un premier succès en Grand Prix. Bekir Ozlu a reçu sa médaille des mains de Rudmer Heerema, membre du parlement néerlandais, en charge des sports et de l’éducation.

En -66kg, la Mongolie a remporté l’or grâce à Baskhuu Yondonperenlei. En finale, il a battu le Russe Yakub Shamilov sur ippon. Premier titre en Grand Prix pour le Mongol ! Le bronze a été obtenu par Islam Khametov et Alberto Gaitero Martin.

De son côté, le Kosovo a remporté les deux dernières médailles d’or avec Nora Gjakova en -57kg et Distria Krasniqi en -52kg.
Pour Krasniqi, c’est déjà le 3e sacre en Grand Prix à seulement 21 ans. Elle s’était notamment imposée à Antalya en avril dernier.
Et le public néerlandais, en connaisseur, a apprécié.

« Les Pays-Bas ont un héritage. Notre judo est populaire dans le monde entier. Nous avons eu un Grand Prix pendant de nombreuses années, où j’ai concouru et où j’ai gagné plusieurs fois. J’y ai de très bons souvenirs, pas seulement de mes victoires mais aussi du public néerlandais. Les gens, ici, aiment le judo. Je pense que c’est important qu’un Grand Prix soit de retour aux Pays-Bas », estime Dennis Van Der Geest, champion du monde en 2005.

Mais en ce premier jour de compétition, les Pays-Bas n’ont pas décroché la moindre médaille. La faute notamment à Dashdavaa qui a dominé Koffijberg pour la médaille de bronze en -60kg.