DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Varsovie, destination privilégiée pour les entreprises

Vous lisez:

Varsovie, destination privilégiée pour les entreprises

Varsovie, destination privilégiée pour les entreprises
Taille du texte Aa Aa

En plein cœur de l’Europe, Varsovie est idéalement située pour concurrencer les villes européennes qui attirent le plus les investissements. Comment réussit-elle à s’imposer comme une destination privilégiée pour les entreprises ? C’est ce que nous découvrons dans cette édition de Spotlight.

Eléments-clé sur la Pologne

  • 38,4 millions d’habitants en Pologne
  • 239.500 étudiants sur l’année 2016/2017
  • Varsovie est la ville n°1 en Pologne en termes de satisfaction des investisseurs
  • 40% des habitants de Varsovie parlent anglais, près de 20% parlent au moins deux langues étrangères

“C’est à Varsovie que l’essor économique de la Pologne est le plus visible, indique notre reporter Daleen Hassan. Partons explorer cette ville qui se veut une plateforme attractive et compétitive pour y investir et y vivre, invite-t-elle. Varsovie s’est dotée de plus de cinq millions de mètres carré d’espaces de bureaux, un boom qui a des conséquences bien au-delà de la sphère immobilière : j’ai visité une série d’entreprises pour avoir un aperçu de ce développement déterminant pour l’avenir de Varsovie,” poursuit-elle.

“Tant de choses se passent en même temps”

Le paysage urbain est en pleine transformation : il est parsemé de gratte-ciels et chantiers. Le promoteur polonais Echo Investment est par exemple, en train de convertir une ancienne brasserie en un ensemble de bâtiments chics qui comprendra des bureaux et des résidences.

“On ne se contente plus de construire des buildings, on crée des destinations, souligne son directeur général en charge de l’investissement, Mikolaj Martyuska.
Cela touche l’ensemble du secteur immobilier polonais, on doit être compétitif,” insiste-t-il.

Mais pourquoi investir à Varsovie ? “Je crois que les raisons qui poussent les investisseurs à venir à Varsovie, c’est qu’ils peuvent investir pratiquement partout, renchérit-il. Les aspects fondamentaux sont là, la macroéconomie est là, les facteurs financiers sont là : il n’y a aucun autre endroit en Europe où tant de choses se passent en même temps,” assure-t-il.

Le plus haut gratte-ciel d’Europe orientale

Actuellement, plus de 750.000 m² sont en cours de construction tous secteurs confondus. Malgré une baisse du nombre de grands projets, le marché de l’immobilier est resté solide en 2016.

Un promoteur slovaque a vu les choses en grand quand il a lancé le chantier de sa Tour Varso. Lorsqu’elle sera achevée en 2020, elle deviendra avec ses 310 mètres, le plus haut immeuble d’Europe orientale.

“On construit parce qu’on constate qu’il y a une demande, que la ville en tant que telle a un potentiel, affirme Stanislav Frnka, PDG de HB Reavis pour la Pologne. Et si pendant une période, il n’y a plus de demande, il est certain que cela repartira dans un an ou deux, estime-t-il. On fait appel à des architectes locaux et internationaux et comme cela, on a des points de vue divers sur le projet,” ajoute-t-il.

Varsovie profite du Brexit

Grâce à son architecture ambitieuse et à ses infrastructures en matière de nouvelles technologies, Varsovie attire de grands groupes mondiaux. Société canadienne de conseil en immobilier d’entreprise, Colliers International est active dans la capitale polonaise depuis 1997.

“Les entreprises installées ici depuis longtemps se développent, apprécient les conditions dont elles bénéficient et veulent embaucher plus de monde, explique
Monika Rajska-Wolinska, associée principale du groupe pour la Pologne. Il y a aussi un potentiel pour attirer de nouveaux investisseurs et entreprises qui ne sont pas encore présents, en particulier après le Brexit," juge-t-elle.

“Des talents nombreux et divers”

“De telles superficies d’espaces de bureaux, c’est toujours positif pour le marché de l’emploi : reste à placer les bons talents dans les bonnes entreprises pour que les projets soient porteurs,” fait remarquer notre journaliste qui s’est rendue dans un cabinet de recrutement pour en savoir plus sur le potentiel de la main-d’oeuvre locale.

En Pologne, d’après les statistiques officielles de septembre dernier, le taux de chômage atteint à peine 2,3%. Groupe international présent à Varsovie depuis 2005, Michael Page fait passer des entretiens sur place, à quelques 18.000 candidats par an.

“Ici, on combine l’accès aux talents, la disponibilité des locaux et le coût global, dit Yannick Coulange, directeur général Pologne de la société. Les talents sont très nombreux et divers que ce soit le niveau des diplômes ou les filières qui très souvent, correspondent très bien aux besoins des entreprises, mais aussi concernant les compétences en langues,” ajoute-t-il.

D’après une étude de la ville, 81% des investisseurs étrangers jugent les compétences de la main-d’oeuvre polonaise intéressantes. La banque d’affaires américaine JP Morgan compte ouvrir de nouveaux bureaux dans la ville et recruter 3000 personnes dans les prochaines années.

“Équilibre espaces verts – loisirs – emplois”

“Soutenir les entreprises présentes et en attirer de nouvelles, c’est ce que la mairie de Varsovie s’efforce de faire, indique Daleen Hassan. Son maire adjoint Michał Olszewski fait partie de l‘équipe chargée de favoriser ces initiatives entrepreneuriales.

L’instabilité du siècle dernier appartient définitivement au passé. Varsovie est aujourd’hui la sixième ville la plus sûre d’Europe. Elle met aussi en avant des attributs spécifiques. “Dynamique, c’est l’adjectif qui résume le mieux le profil de cette ville : dynamique parce qu’elle se transforme très vite,” nous indique Michał Olszewski que nous avons rencontré le week-end dans le marché couvert emblématique d’Hala Gwardii.

Daleen Hassan :
“Dans quelle mesure Varsovie peut-elle concurrencer d’autres places fortes entrepreneuriales en Europe comme Londres, Francfort et Paris ?”

Michał Olszewski :
“Je crois que c’est surtout à cause de la qualité de vie et du très bon rapport entre le coût et l’accessibilité des services. Varsovie en tant que capitale d’Europe centrale et orientale peut offrir beaucoup plus que de nombreuses autres villes : l’importance de ses espaces verts, l’accès à des activités de loisirs qui sont très attractives et bien sûr, la qualité des emplois qui sont proposés. Ce sont quelques-uns des éléments qui sont essentiels pour de nombreux investisseurs.”

“Dans dix ans, se projette-t-il, on aura toujours le même profil qu’aujourd’hui : cette ville se distinguera encore par son équilibre entre nature, loisirs, bon environnement économique et facilité d’accès depuis l‘étranger.”

Credit Warsaw Timelapse : Maciej Margas