Les dirigeants catalans bientôt libres ?

Les dirigeants catalans bientôt libres ?
Par Julien Pavy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Cour suprême espagnole a reporté sa décision à lundi concernant la libération ou non des huit dirigeants catalans, dont l'ex vice-président Oriol Junqueras, en détention provisoire depuis un mois.

PUBLICITÉ

En Espagne, la Cour suprême a reporté sa décision à lundi concernant la libération ou non des huit dirigeants catalans, dont l'ex vice-président, Oriol Junqueras, et sept membres de l'exécutif régional destitué par Madrid.

En détention provisoire depuis un mois, ces derniers sont poursuivis pour "rébellion" et "sédition" suite à l'organisation du référendum d'autodétermination, interdit par la Cour constitutionnelle, et la proclamation unilatérale d'indépendance de la Catalogne. Madrid a depuis placé la région sous tutelle et convoqué des élections régionales pour le 21 décembre.

Quant à l'ex-président catalan, Carles Puigdemont, il se trouve toujours en exil à Bruxelles avec quatre membres de son gouvernement destitué. L'Espagne a émis à leur encontre un mandat d'arrêt européen, actuellement en cours d'examen.

Sur Twitter, Carles Puigdemont a adressé un message aux dirigeants catalans détenus qu'il considère comme des prisonniers politiques : *"Vous devez sortir de prison parce que vous n'auriez jamais dû y entrer", écrit-il notamment. *

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Manifestation de soutien aux indépendantistes détenus en Catalogne

Espagne : contre l'amnistie des indépendantistes catalans, ils en appellent à l'Europe

La reconduction de Pedro Sanchez à la tête de l'Espagne ne passe pas