L'Allemagne a "honte" après les dérapages antisémites du weekend

L'Allemagne a "honte" après les dérapages antisémites du weekend
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement et la Chancelière ont exprimé leur désarroi et leur honte après la façon dont certaines manifestations anti-israéliennes se sont déroulées ce weekend en Allemagne.

PUBLICITÉ

Le gouvernement allemand exprime sa "honte" après les dérapages antisémites qui ont eu lieu ce weekend en marge des manifestations anti-Trump et anti-Israël. Certains slogans, certaines actions ont choqué les Allemands, très sensibles sur le sujet.

"Nous condamnons toute forme d'antisémitisme et de xénophobie, a réagi Angela Merkel. Aucune dispute, y compris sur le statut de Jérusalem, ne justifie un tel comportement. L'Etat doit intervenir avec tous les moyens que possède un Etat de droit".

"Des slogans ont été scandés, des drapeaux (israéliens) ont été brûlés, des insultes honteuses contre l'Etat d'Israël et les Juifs ont été proférées", a constaté le porte-parole du gouvernement.

Revenant sur le fond du dossier, l'Allemagne reconnaît qu'elle n'est "pas d'accord avec cette décision et l'a critiquée". Berlin en effet, comme Paris, est favorable à l'option des deux Etats, palestinien et israélien, seule solution capable selon l'Allemagne de régler la question du statut de Jérusalem. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Berlin lance la fête juive d'Hanoukka

Rassemblement à Paris après l'incendie de la synagogue de Rouen

Une progression des violences politiques en Europe