Notre-Dame-des-Landes : "absence de solution parfaite"

Notre-Dame-des-Landes : "absence de solution parfaite"
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Construire un aéroport ou agrandir celui existant à Nantes ? Les deux options sont "raisonnablement envisageables" disent les médiateurs qui ont remis leur rapport au Premier ministre Edouard Philippe

PUBLICITÉ

Trois médiateurs ont remis ce mercredi un rapport très attendu au Premier ministre sur l'épineux dossier Notre-Dame-des-Landes. Édouard Philippe a ensuite confirmé qu'une décision claire sera prise d'ici fin janvier

Construire une nouvelle infrastructure à une vingtaine de kilomètres au nord de Nantes, ou maintenir l'aéroport actuel de Nantes-Atlantique en le réaménageant ? Les deux options sont "raisonnablement envisageable" soulignent les experts.

Le coût de chacune des solutions n'est lui pas le même, près de 500 millions pour un réaménagement contre 800 millions pour un nouvel aéroport.

Le projet déchaîne les passions depuis plus de 50 ans. Pour les uns, il est indispensable au développement économique du Grand Ouest. Pour les autres c'est une menace pour l'environnement et un gaspillage d'argent public.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes en 10 dates

France : l'aéroport de Nantes sera bien transféré

Plus de 100 000 passagers affectés par une grève du personnel au sol de Lufthansa