EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Catalogne : Puigdemont fait campagne à distance

Catalogne : Puigdemont fait campagne à distance
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ancien dirigeant catalan, exilé à Bruxelles, est apparu ce vendredi à distance dans un meeting de son parti, Junts Per Catalunya. Les élections catalanes ont lieu le 21 décembre prochain.

PUBLICITÉ

Il est là, mais il n'est pas là. Carles Puigdemont a participé ce vendredi soir par visioconférence à un meeting en Catalogne. Le leader indépendantiste catalan est toujours exilé à Bruxelles, mais il mène campagne tambour battant, à moins d'une semaine d'élections cruciales en Catalogne.

"Si n**ous voulons un état indépendant, a t-il lancé, votons, mais votons comme état indépendant, votons avec la mentalité d'un Etat indépendant. Il est important de faire perdre le pessimisme, les ténèbres de l'article 155, et d'expulser la peur de nos rues".

#JuntsxCatalunya #JuntsperCatalunya

A post shared by Ramon Royes Guàrdia ? (@ramon_royes) on

Les indépendantistes, écartés du pouvoir par Madrid, voudraient bien par les urnes revenir à la Generalitat de Barcelone. Mais après la grave crise d'octobre, la route vers une indépendance de la région est encore longue.

*"Ce qui m'inquiète, déclare cette militante, c'est que même si les pro-indépendance obtiennent la majorité absolue, la CUP, la Gauche républicaine et Junts Per Catalunya, l'Etat espagnol va continuer d'appliquer l'article 155 pour que la situation n'avance pas". *

C'est le parti indépendantiste ERC, la Gauche Républicaine de Catalogne, qui est pour l'instant en tête dans les sondages, au coude à coude avec Ciudadanos, centre-droit. Arrive juste derrière la liste de Carles Puigdemont. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Parti socialiste célèbre sa victoire aux élections catalanes

Le Parlement espagnol approuve un projet de loi d'amnistie pour les indépendantistes catalans

Espagne : Carles Puigdemont visé par une enquête pour "terrorisme"