DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chapelier italien Borsalino en faillite

Vous lisez :

Le chapelier italien Borsalino en faillite

Le chapelier italien Borsalino en faillite
Taille du texte Aa Aa

Il a couvert les têtes des célébrités dans le monde entier. Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, Marcelo Mastroianni, ou encore Humphrey Bogart ont été ses meilleurs ambassadeurs. Le célèbre chapelier italien Borsalino vient d'être déclaré en faillite. Un coup de tonnerre en Italie.

Le tribunal d'Alessandria en Italie a rejeté le nouveau plan de redressement présenté par Haeres Equita, le gestionnaire du chapelier depuis 2015. Dans la foulée, deux administrateurs judiciaires ont été nommés. Objectif : permettre, au moins à court terme, la poursuite de l'activité industrielle.

Mais les 135 salariés sont inquiets. La mythique marque a du mal à relever la tête.

Quand Haeres Equita, un fonds d'investissement italien reprend Borsalino, il hérite d'un groupe endetté à hauteur de 30 millions d'euros, conséquence de la gestion catastrophique de son ancien patron condamné pour fraude et évasion fiscales.

L'actuel administrateur assure n'avoir pas failli à ses engagements par rapport aux créanciers et entend faire renouer Borsalino, avec sa grandeur d'antan. Un coup dur pour la marque qui célèbre cette année ses 160 ans.