Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Trump possède un « plus gros » bouton nucléaire que celui de Kim Jong-Un

Trump possède un « plus gros » bouton nucléaire que celui de Kim Jong-Un
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La guerre des mots continue entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

Lundi, le dictateur nord-coréen, Kim Jong-Un, affirmait que le bouton nucléaire était toujours sur son bureau. Réponse de Donald Trump hier : « Le mien est plus gros et plus puissant, et il fonctionne »

Un petit concours qui commencent à en agacer certains. Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères préfère, lui, se concentrer sur la main tendue par la Corée du Nord à son voisin sud-coréen à un peu plus d’un mois des Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang. Il se félicite qu’une réunion ait lieu le 9 janvier.

« La Chine soutient le fait que les deux Corées fassent des efforts concrets pour améliorer les relations, détendre la situation et réaliser la dénucléarisation de la péninsule », a déclaré Geng Shuang.

Démarche nettement moins saluée l’ambassadrice américaine auprès des Nations Unis.

« La Corée du Nord peut parler avec n'importe qui, affirme Nikki Haley, les Etats-Unis ne le reconnaitront pas tant qu'elle n'accepte pas d'abandonner les armes nucléaires dont elle dispose »

La Corée du Nord qui vient d'annoncer qu'elle rouvrirait le canal de communication inter-coréen. Kim Jong-Un saluant le soutien de Séoul à son offre de paix.