DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ouest de l'Europe balayé par Eleanor

Vous lisez:

L'ouest de l'Europe balayé par Eleanor

L'ouest de l'Europe balayé par Eleanor
Taille du texte Aa Aa

Une vingtaine de départements français sont toujours en vigilance météo orange en raison des vents violents de la tempête Eleanor qui frappe depuis hier une partie du territoire, notamment les Alpes, où le risque d'avalanche est à son niveau maximal. Un skieur de 21 ans a été tué par la chute d'un sapin, alors qu'il descendait une piste verte avec des amis dans la station de Morillon.

Incendies en Corse, inondations sur le littoral

La tempête a touché également la Corse, provoquant des incendies qui ont détruit six maisons et brûlé plusieurs centaines d'hectares dans le nord de l'Ile.

La vigilance reste de mise également sur le littoral atlantique et de la Manche, en raison des risques d'inondations liés à la pluie et à une mer démontée.

Plus au sud, au pays basque espagnol, un couple s'est noyé, après avoir été emporté par une vague.

En France, cette tempête a fait une trentaine de blessés, dont quatre graves. Elle a entraîné des coupures de courant et perturbé le trafic aérien et ferroviaire.

Pays-Bas, Belgique, Suisse...

A Paris, même la Tour Eiffel a dû fermer ses portes hier en raison des violentes bourrasques qui ont soufflé sur une grande partie de l'ouest de l'Europe, notamment aux Pays-Bas où des rafales de près de 200 km/h ont été enregistrées.

Partout, la tempête a entraîné chutes d'arbres, de tuiles, coupures de courant ou perturbations du trafic : en Belgique, Suisse, Allemagne...

Mais c'est d'abord en au Royaume-Uni en Irlande qu'Eleanor a frappé en premier, causant d'importants dégâts et des inondations.