DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corée : Nord et Sud vont aussi parler sécurité

Vous lisez:

Corée : Nord et Sud vont aussi parler sécurité

Corée : Nord et Sud vont aussi parler sécurité
Taille du texte Aa Aa

Bien que peu ou mal informés, les Coréens du Nord rencontrés mardi à Pyongyang ont salué le rapprochement en cours avec la Corée du Sud à la veille des prochains Jeux olympiques.

Jong Hyok, habitant de Pyongyang : "Je pense qu'avec les Jeux olympiques d'hiver qui auront lieu en Corée du Sud c'est une chance de montrer au monde un bonne image de notre nation. J'espère que les athlètes du nord et du sud obtiendront de bons résultats".

Le réchauffement des relations avec le Nord de la péninsule a également été bien reçu par les Sud-Coréens. Même si pour eux la réunification des deux pays reste très hypothétique.

Bill Neely, journaliste NBC : "Derrière ces pourparlers demeure la question de la crise nucléaire, et beaucoup, ici à Séoul et à Washington, pensent que les motifs réels de Kim jong-un relèvent d'une stratégie pour tenter de casser l'alliance entre la Corée du Sud et les Etats-Unis."

En attendant, le dégel des relations bilatérales a été salué de Moscou à Pékin. D'autant plus les deux Corées ont aussi convenu d'avoir des discussions militaires pour abaisser la tension dans la péninsule.

Une désescalade rendue aussi possible par la récente décision de Donald Trump de reporter de nouvelles manoeuvres militaires conjointes avec son allié Sud-Coréen.

De la à remettre en cause le programme nucléaire nord coréen, c'est une autre question. 

Avec Agences