Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Kenya : le pouvoir contre-attaque

Kenya : le pouvoir contre-attaque
Tous droits réservés
REUTERS/Baz Ratner
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Suite à l'investiture symbolique de Raila Odinga mardi dernier comme « président du peuple », des proches de l'opposant ont été arrêtés. Des centaines de manifestants ont réclamé leur libération dans les rues de Kisumu, une ville de l'ouest du pays. « Nous sommes là parce qu'ils ont arrêté nos leaders », explique un partisan de Raila Odinga. « Ils ont arrêté le député TJ Kajwang ainsi que Miguna Miguna, qui ont participé à la cérémonie d'investiture. Nous allons rester ici toute la nuit jusqu'à la libération de nos leaders sinon les choses vont mal tourner dans le pays. »

Les chaînes de télévision qui ont diffusé en direct les images de la cérémonie d'investiture ont été suspendues jusqu'à nouvel ordre. Elles sont accusés de « complicité » par le gouvernement, qui leur avait interdit de couvrir l'événement.